Rangez les cotons-tiges, branchez vos enceintes et installez-vous confortablement : bienvenue au tympan heureux, l’endroit où on aime prendre soin de ses oreilles. Vous y trouverez différents recueils de musiques aux intentions variées :

De formation essentiellement classique, mes inspirations se trouvent dans la musique dite classique, les bandes originales de films et de jeu vidéo, diverses formes de rock (comme le pop rock et le rock progressif) et la musique de publicité. Concernant le classique, j’aime globalement ce qui touche au Romantisme, à l’impressionnisme et dans une moindre mesure au classicisme. Et j’écoute Beethoven en boucle parce qu’il déchire, ce mec.

Au foyerLe détourSans contraintesStage 1

 

Au foyer : musique instrumentale

 

Au foyer, c’est le recueil du repos, de la rêverie, de l’intimité. Ces compositions sont les plus personnelles, réfléchies, élaborées que je cherche à concevoir. S’inscrivant dans une progression orchestrale, ces musiques se veulent illustratrices, évocatrices, sensibles. Souvent écrites avec l’intention de traduire une émotion, un ressenti, et de développer une ou plusieurs compétences musicales, chacune de ces musiques raconte une histoire, qui reste à imaginer par l’auditeur.

 

Le détour : images, concepts et jeux vidéo

 

Issu de projets d’illustration musicale et de sonorisation, Le détour regroupe des musiques dont le travail se concentre sur plusieurs plans : bande originale pour jeu vidéo, musique à l’image, sound design, identité sonore… Ces œuvres sont pour la plupart le résultat d’une réflexion autour des liens entre représentations visuelles, conceptuelles et sonores.

 

Sans contraintes : la liberté

 

Sans contraintes contient les musiques conçues généralement sans trop savoir pourquoi ni comment, sans vraiment de lien avec le schmilblick : expériences musicales, projets saugrenus ou irréalisables… Les créations de ce recueil sont moins réfléchies et structurées, pour mettre en avant la spontanéité et la liberté.

 

Stage 1

 

Un EP écrit et enregistré en collaboration avec Pandelph, publié sous le nom de Guit’n’Bass parce que la musique n’est faite qu’avec une guitare et une basse. La qualité pas fantastique vient de l’enregistrement assez rustique fait par des débutants. L’idée est de superposer petit à petit de courtes lignes mélodiques de guitare et de basse afin de transformer, distendre et dérouler la musique. Une technique que j’apprécie particulièrement et qui m’a longtemps suivie (et qui me suit encore, d’ailleurs).

Changer de recueil : Au foyer  ♦  Le détour ♦ Sans contraintes ♦ Stage 1