Quai de gare, c’est l’histoire d’un départ. C’est une histoire qui se déroule sur le quai d’une gare bondée, où chacun circule sans se rendre compte de l’existence des autres. C’est l’histoire de la solitude parmi la foule.

Quai de gare est un essai (et même le premier) d’arrangement d’une composition au piano. Bien que l’instrumentation reste centrée sur ce dernier, le travail sur les timbres a mené à l’ajout d’un cuivre en acousmatique tenant l’ostinato mélodique en arrière-plan et d’un clavier électrique posant l’harmonie de façon plus douce sur la seconde partie. La version piano est une “esquisse” de la version finale. Les différentes lignes mélodiques sont été enregistrées séparément puis superposées par ordinateur.

Un clip vidéo animé a été envisagé pour illustrer la musique, dont les esquisses ont été réalisées par l’énormissime Jean-Philippe Malouin.

 

Laisse parler tes doigts